Notre objectif est de permettre aux étudiants de développer des facultés de raisonnement juridique, leur sens de la logique et de l’argumentation, leurs capacités de critique et d’analyse. Au sortir du Bachelier, ils seront armés d’une solide formation générale en droit.

 
Objectif

Permettre aux étudiants d’acquérir la maîtrise des concepts et des techniques ainsi que la terminologie de chacune des branches du droit, et de développer ainsi leur aptitude à exprimer une pensée juridique rigoureuse.

Initier les étudiants à une approche pragmatique du droit leur permettant d’apporter une réponse juridique à des questions concrètes: analyser et qualifier juridiquement une situation de fait en combinant les différentes sources du droit (national et européen), mettre en œuvre les techniques d’interprétation et d’argumentation, défendre avec la rigueur scientifique requise un point de vue.

Apprendre aux étudiants à mettre leurs connaissances au service d’une réflexion critique et constructive sur le droit positif en les introduisant à l’interdisciplinarité.

Cursus

Le cycle de Bachelier en droit comprend à la fois des enseignements d’introduction aux sciences humaines (philosophie, psychologie, sociologie, économie politique et histoire) et des cours juridiques. D’abord d’introduction en premier bloc de BA, les cours juridiques deviennent au fil du cursus davantage spécialisés et techniques tout en demeurant centrés sur l’étude des principes généraux des branches du droit étudiées.

Des cours de langues (néerlandais et anglais) enrichissent le parcours et préparent les étudiants aux cours de «Terminologie juridique néerlandaise» et de «Comparative law».

Les enseignements de «Droit naturel et argumentation juridique», ainsi que le cours de «Comparative Law» (dispensé en anglais) sont à vocation plus transversale.

Un cours d’aide à la réussite, «Méthodologie juridique», accompagné de travaux pratiques (en ce compris une initiation à l’utilisation de la bibliothèque et des ressources juridiques informatisées) guide les étudiants lors de leur premier bloc de BA. Il offre aux étudiants une aide permettant de surmonter les difficultés inhérentes au début du parcours universitaire: élaboration d’un calendrier de travail réaliste, prise de notes, structuration des idées, construction de plan, élaboration de synthèse, bonne compréhension des questions d’évaluation, etc.

Pré-requis/co-requis

Afin de suivre les cours de poursuite de bachelier (bloc 2 ou bloc 3), la réussite préalable ou concomitante de certains cours est obligatoire.

Débouchés

Le diplôme de Bachelier en droit est un diplôme de transition donnant accès au Master en doit. Ainsi, en complétant son bachelier par un Master en droit, l’étudiant pourra s’orienter directement vers les métiers suivants:

  • avocat,
  • magistrat,
  • juriste d’entreprise (banque, assurance, consultation),
  • conseiller juridique dans un syndicat ou une association,
  • huissier,
  • notaire (moyennant la réussite du Master de spécialisation en notariat),
  • fonction au sein d’une organisation internationale ou dans la diplomatie,
  • agent de l’État, des communautés, des régions, des provinces et des communes, ainsi que d’organismes d’intérêt public,
  • attaché parlementaire,
  • membre d’un cabinet ministériel,
  • carrières scientifiques et académiques.


Enfin, les capacités d’analyse, de réflexion ou d’argumentation acquises par les étudiants en droit, leur permettent d’accéder également à des domaines non strictement juridiques tels que le journalisme, la politique, la communication, la gestion d’entreprise, etc.

Après l'obtention d'un Bachelier en droit, l’étudiant aura également accès au Master en criminologie.

Mis à jour le 28 mars 2019