Philosophie générale d’enseignement

La Faculté de Droit et de Criminologie de l’Université libre de Bruxelles vous offre une formation en sciences juridiques et en criminologie de grande qualité.
L’enseignement s’y fait selon le principe du libre examen. Ce précepte qui postule le rejet de l’argument d’autorité, des idées préconçues et le refus des dogmes en général, s’accorde particulièrement bien avec la construction du raisonnement juridique et les facultés de critique et d’analyse que l’on attend d’un juriste ou d’un criminologue digne de ce nom.
 

Droit

Le cursus des études de droit suit un cheminement logique et progressif. Les trois années de Bachelier offrent un enseignement généraliste, véritable socle de connaissances et de compétences préalables à toute pratique. Le cycle de Master vise avant tout à permettre à l’étudiant d’approfondir sa formation à travers le choix d’une finalité professionnelle et par le biais de modules d’options très variées (entreprise, contentieux, environnement et urbanisme, social, pénal, droits de l’homme, droits intellectuels, etc.).
Concernant la partie juridique proprement dite, après l’étude des grands principes généraux et fondateurs du droit enseignés en première année, l’étudiant abordera progressivement les différentes branches qui le constituent (droit pénal, fiscal, administratif, civil, commercial, constitutionnel, etc.).
Parallèlement, de nombreux cours de sciences humaines (sociologie, psychologie, philosophie, histoire, économie, etc.) aideront le futur juriste à replacer le droit et sa pratique dans un environnement mieux compris.
 

Criminologie

Pour entamer un cursus de criminologie, l'étudiant·e doit préalablement obtenir un Bachelier (idéalement universitaire) en sciences humaines (psychologie, droit, philosophie, sciences sociales, sciences politiques, économie, journalisme, histoire…).
Le deux années du Master en criminologie permettront ensuite de compléter cette formation initiale par une formation pluridisciplinaire combinant différents types d'approches (sociologique, juridique, psychologique…).
En 1re année de Master, le programme comprend un tronc commun de cours visant la compréhension du crime, du criminel et de la criminalité ainsi que l’étude de la réaction sociale au crime. Ces cours sont pour la plupart accompagnés de séances de travaux pratiques.
Outre la réalisation d’un stage et d’un mémoire, la 2de année de Master offre de nombreuses possibilités d’options parmi des cours spécialisés.
Mis à jour le 7 mars 2019