1. Faculté Droit Criminologie
  2. Accueil

Discipline, contrôle, gouvernementalité - Les réponses judiciaires aux violences conjugales et les limites du féminisme carcéral

Publié le 19 septembre 2022 Mis à jour le 19 septembre 2022

7 novembre - À partir d’une enquête ethnographique sur la prise en charge judiciaire des auteurs de violences conjugales en France, cette conférence interroge les usages de Michel Foucault dans l’analyse des évolutions pénales et questionne la notion de « féminisme carcéral ».

Si celle-ci montre comment la problématisation féministe des violences de genre a contribué à un recours accru à l’incarcération, celle-ci n’est qu’un aspect de la judiciarisation des violences de genre : il existe des dispositifs de réinsertion et de probation qui ne fonctionnent pas uniquement selon un principe d’exclusion mais comme des espaces d’apprentissage de normes de genre. En quel sens cette évolution conduit à lire différemment l’inclusion du genre dans le développement d’une justice de l’intime ?
  • Conférence dispensée par Mathieu Trachman, sociologue à l’Institut national des études démographiques, Paris ; chercheur associé à l’IRIS/Ehess;
  • Organisée par Ariane Amado, CNRS-CHJ (Université de Lille), chargée de cours à l’ULB.
 / 1
Date(s)
le 7 novembre 2022

de 18h à 21h.

Lieu(x)
Campus du Solbosch

Bâtiment U - Entrée A - Niveau 2 - Local UA2.114