Publié le 4 avril 2022 Mis à jour le 17 mai 2022

19 mai - Ces dernières années, les atteintes aux droits des femmes ont – souvent tragiquement – été placées au centre de l’actualité. Qu’on pense à la campagne #metoo, au recensement des féminicides, aux œuvres littéraires dénonçant des incestes, attouchements ou viols par des personnalités plus ou moins connues et admirées.

Tous les secteurs de la société se doivent de porter un regard critique sur leurs pratiques, leurs automatismes et leurs préjugés à l’égard des femmes. Cela vaut également pour les acteurs de la justice (magistrats de base ou chefs de corps, avocats, intervenants psycho-sociaux), qui sont invités à une réflexion autour des liens entre les femmes et la justice, en Belgique, en 2022. Le colloque vise à défricher, d’une part, le rôle et la place des femmes au sein de la justice et, d’autre part, le rapport de la justice avec les femmes justiciables dans différentes procédures. La justice réserve-t-elle un traitement identique aux hommes et aux femmes travaillant pour elle ou qui se présentent devant elle?
Les actrices professionnelles de la justice, de plus en plus majoritaires, sont-elles pour autant sur un pied d’égalité avec leurs homologues masculins? Sont-elles surreprésentées/sous-représentées dans certains domaines de la justice? Ont-elles les mêmes représentations sociales de leur travail? Sont-elles, en tant que professionnelles de la justice, à l’abri de discriminations ou de violences sexistes?
Les outils législatifs visant à protéger les femmes victimes de violences sont-ils suffisamment appliqués et si non, pourquoi? Des procédures a priori « neutres » au niveau de l’impact sur le genre ne cachent-elles pas des discriminations ? La justice a-t-elle la volonté et les moyens de dénoncer et sanctionner des comportements sexistes, lorsque ceux-ci apparaissent incidemment dans un dossier civil ou pénal?
Le colloque offrira un double regard sur les différentes thématiques abordées, en conjuguant des interventions de praticiens de la justice et de chercheurs travaillant sur les pratiques judiciaires.
L’objectif de la journée est d’offrir une occasion aux acteurs/actrices de justice, et à toutes celles et ceux qui étudient et analysent le fonctionnement de l’institution judiciaire, de prendre conscience de toutes les violences et discriminations cachées.

Le centenaire de la loi du 7 avril 1922 sur l’admission des femmes à l’exercice de la profession d’avocat, qui ouvre la voie à l’intégration des femmes dans les professions judiciaires, fera ensuite, en fin de journée, l’objet d’un événement commémoratif. La Doyenne de la Faculté de droit et de criminologie, Madame Julie Allard, inaugurera au sein de la salle du Conseil facultaire (local H1304), un ensemble iconographique représentant les premières avocates admises à la prestation de serment ainsi que les premières femmes en Faculté de droit, étudiantes puis membres du corps académique.


Programme complet et inscription

Date(s)
le 19 mai 2022
Lieu(x)
Campus du Solbosch

ULB - Campus Solbosch
Bâtiment S – Salle Dupréel - Avenue Jeanne, 44 à 1050 Bruxelles